A - L'influence du soleil sur la couleur de la peau de l'Homme

Nous avons tous déjà remarqué que l'exposition au soleil provoque le bronzage de la peau voir la fait rougir. Mais que ce passe-t-il réellement ?

1)     Les rayons du soleil

 

Les rayons ultra-violets ne représentent que 10% du rayonnement qui parvient sur Terre. Ce sont les rayons responsables de la modification de la couleur de la peau.

Il existe trois types de rayons ultra-violets :

-  les UVC sont arrêtés par la couche d’ozone et par l’air, ainsi, ils ne pénètrent pas dans la peau

-  les UVA et les UVB sont les seuls rayons absorbés par notre peau. Les UVA arrivent en plus grande quantité que les UVB.

 

Les UVA pénètrent plus profondément dans la peau. En effet, ils sont absorbés dans le derme. Ils provoquent une coloration jaunâtre de la peau mais ne permettent pas de bronzer. La pigmentation s’effectue immédiatement après l’exposition solaire par le phénomène d’oxydation de la mélanine.

 

Les UVB sont les rayons qui permettent le bronzage. Effectivement, ils activent les mélanocytes en stimulant la synthèse de la mélanine. L’épiderme les absorbe entièrement car ce dernier n’est protégé que par la mélanine. Cependant, Les rayons UVB sont également responsables des coups de soleil.

Nous avons réalisé une expérience qui nous permet de démontrer que les UV ont une influence sur la couleur.

Pour cela, nous avons pris quatre souches de levures. Nous avons utilisé une lampe à UV et nous avons disposé une souche de levure dedans durant 5 minutes, une autre durant 2 minutes, une autre pendant 30 secondes. La dernière souche n'a pas subi d'exposition aux UV.

28-01-2013-100.jpgOn observe que plus la souche est restée longtemps sous les UV, plus elle est foncée.

On peut en conclure que les UV ont un impact sur la couleur d'un être vivant.

2)     Le bronzage

 Le bronzage est un moyen de modifier l’intensité de la couleur de la peau d’un Homme. En effet, la peau fonce sous l’action des UVA et UVB combinés. Les mélanocytes sont activés et fabriquent beaucoup de grains de mélanine. Ces derniers se répartissent en plus ou moins grande quantité dans l’épiderme, ce qui provoque la teinte hâlée de la peau.

En fait, sous l’action des rayons ultra-violets, les kératinocytes se multiplient et font de la peau un organe plus solide qui laisse moins passer les rayonnements. Ainsi, le bronzage est avant tout un moyen de protection contre les effets des UV.

 

Les UVA agissent rapidement sur une courte durée mais les UVB ont un effet beaucoup plus long. C’est pour cela que la couleur de la peau reste inchangée au bout de seulement une demi-heure d’exposition, le bronzage est un processus lent.

 

La surexposition solaire peut conduire à un cancer de la peau, surtout pour l’exposition de peaux claires.

 

Pour intensifier la couleur de la peau par un bronzage sans risque, il faut préserver sa peau des érythèmes actiniques (coup de soleil) et acquérir progressivement son bronzage en s’exposant régulièrement pendant une durée progressive, sur plusieurs jours.

 peau3cas.jpg

 Il existe maintenant, grâce aux progrès scientifiques, plusieurs façons de bronzer artificiellement. On peut utiliser des cabines à UV ou bien des douches à UV. Cependant, ces deux méthodes présentent des risques pour le corps.

 

3)     L’autobronzant

 L’autobronzant est un produit cosmétique utilisé pour procurer à la peau un teint hâlé semblable à celui obtenu par le bronzage mais sans exposition solaire donc sans risque pour la santé.

 

Ce produit provoque une coloration artificielle de la peau cependant il ne protège pas des rayons UV, donc ne protège pas également des coups de soleil. Effectivement, l’autobronzant ne stimule pas la production de mélanine.

 

La plupart des autobronzants contiennent du dihydroxyacétone, un colorant qui provoque une réaction chimique au contact de la surface de la peau. La réaction chimique donne lieu à une teinte de la peau qui ressemble à celle obtenue avec le bronzage.

 

La coloration de la peau par autobronzant est éphémère, en effet, elle ne dure pas plus d’une semaine.

 

4)     Expérience avec un autobronzant

 

Nous avons effectué une expérience pour tester l’influence d’un produit chimique sur la couleur de la peau humaine.

Nous avons utilisé l’autobronzant Avène qui contient du dihydroxyacétone. Cet autobronzant procure un hâle uniforme, sans soleil.

 

autobronzant utilisé.jpg

 

L’intensité et la durée de la coloration obtenue dépendent de la quantité utilisée et de la fréquence des applications.

Pendant plusieurs jours, Clémence a appliqué de l’autobronzant sur sa main gauche.

A chaque application, nous avons pris une photo afin de constater une évolution de la couleur.

p1000850.jpg

p1000851.jpg

p1000891.jpg

 

p1000892.jpg On peut constater qu'au fur et à mesure des applications, la peau est devenue de plus en plus foncée.

Nous pouvons en conclure que l'autobronzant est un moyen efficace pour modifier la couleur de la peau humaine.

 

Vers la partie B (cliquer).

Ajouter un commentaire