Introduction de la partie

pigment.jpg 

L’avancée dans le domaine de la recherche a permis aux scientifiques de démontrer que la pigmentation, ou coloration de la peau et des végétaux, résulte de l’accumulation de substances colorées appelées « pigments » dans certaines zones de la peau pour les humains et animaux, et dans les chloroplastes chez les végétaux.

Ces substances naturelles colorées ont très tôt suscité la curiosité et l'intérêt des hommes. Le simple fait qu'elles soient visibles a stimulé leur étude, permit par l’avancée des techniques de recherche. Ils ont alors remarqué qu’il existait une quantité multiple et variée de pigments, qu’ils soient d’origine organique, minérale ou synthétique.

L'emploi des pigments n’a cessé d’évoluer et de se diversifier au cours du temps. En effet, si à l’Antiquité, le pigment d’origine minéral était utilisé pour la peinture, désormais l’Homme exploite des pigments de diverses origines à des fins variés comme l’alimentation, la cosmétique, l’art, etc…

Vers la partie A (cliquer).

 
Ajouter un commentaire