Introduction

Qui n’a jamais rêvé de voir, en marchant dans la rue, passer une panthère rose, une souris verte ou même un éléphant bleu ? Qui n’a jamais rêvé de courir dans un champ de pissenlits rouges, de lavandes jaunes ou bien de coquelicots beiges ? Bref qui n’a jamais rêvé d’un monde d’une autre couleur ? Outre l’utilisation de lunettes aux verres colorés, des scientifiques ont expérimenté, et trouvé diverses autres méthodes.

En effet, l’une des principales méthodes, qui reste néanmoins limitée, pour changer la couleur d’un animal, est un processus nommé la « transgénèse ». Cette technique a été réalisée pour la première fois en 1972 par Paul Berg et ses collaborateurs, et consista à intégrer un fragment d’ADN d’un virus cancérigène dans l’ADN d’une bactérie, dans le but de démontrer qu’il était possible de combiner deux ADN différents. Ce fut un échec. Néanmoins plus tard (aucune date donnée) des chercheurs ont réussi à produire, par transgénèse, une souris qui devient fluorescente en présence d’UV.

Dans le cadre de nos TPE nous allons restreindre nos expériences et nos recherches à des méthodes moins complexes et surtout légales. L’ensemble de notre travail aura pour but de répondre à cette problématique : Peut-on changer la couleur de notre environnement ?

Nous allons diviser notre production en trois parties dans l'idée de répondre à notre problématique. Dans un premier temps, nous allons nous intéresser aux différents éléments responsables de la pigmentation des êtres-vivants. Dans un second temps, nous évoquerons les différents facteurs des changements de couleurs chez les animaux et les végétaux. Enfin, dans une troisième partie, nous étudierons la place de l'Homme dans la pigmentation.

Avant toute chose, il faut bien évidemment comprendre les termes que l’on retrouvera tout au long de notre production. Il s’agira lorsque que l’on parlera de pigmentation, de relier ce terme à la coloration « de notre environnement », sous- entendu, dans le cadre de nos TPE, des hommes, des animaux et des végétaux.

"On n'est jamais abouti. Il y aura toujours quelque chose à faire, une autre couleur à visiter."Jean Reno.

 
Ajouter un commentaire